https://inspe-site-lrsy.univ-nantes.fr/medias/photo/cde_1591798002996-jpg
  • Le 10 juin 2020
    false false

Claire Burdin et Céline Chauvigné, enseignantes à l’Inspé Académie de Nantes, publient dans le nouveau numéro de la revue « Carrefours de l'éducation » dédié à la thématique « le conseiller principal d’éducation entre héritage et nouvelles professionnalités »

Carrefours de l'éducationRésumé des articles

« Comme ils se parlent. » les spécificités des entretiens entre des CPE et des parents de collégiens qui ont enfreint les règles

Claire BURDIN

L’entretien individuel avec des parents est envisagé comme une modalité d’échange permettant de négocier les termes de la coéducation mais, majoritairement, il reste un espace configuré par les professionnels qui recherchent, par différentes stratégies, l’adhésion du parent à leurs propositions. Compte tenu du rôle d’intermédiaire en établissement que joue le Conseiller principal d’éducation (CPE) en collège, l’approche en didactique professionnelle proposée par Vinatier nous permet de questionner quelles sont les spécificités des interactions verbales entre les CPE et les parents, dans des situations où l’élève a enfreint les règles. L’analyse transversale de 95 entretiens enregistrés par 10 CPE travaillant dans des collèges publics, révèle leur nature : ils visent l’information, le recadrage et/ou le suivi de l’élève. Le positionnement des parents apparaît comme majoritairement coopératif dans ces entretiens. Les CPE y sont principalement en position haute mais de nombreuses situations semblent plus symétriques lorsque les parents contestent, se confient ou surtout quand une alliance entre adultes s’instaure. Ces situations d’entretiens semblent pouvoir être regroupées au sein d’une même classe pour laquelle les CPE ont développé des schèmes d’action leur permettant de composer avec différents enjeux en tension.

 

Quelle est la place du travail collaboratif entre le conseiller principal d’éducation et les enseignants dans les représentations sociales des étudiants ?

Céline CHAUVIGNE et Rozenn ROUILLARD


Notre recherche porte sur les représentations sociales des métiers de Conseiller principal d’éducation et d’enseignant du secondaire, en lien avec la problématique de la division du travail éducatif dans les établissements scolaires, chez les étudiants inscrits en première année de master. Nous nous appuyons sur une enquête par questionnaire menée dès l’entrée en formation, à l’échelle des académies d’Aix- Marseille, Lille, Nantes et Rennes. Les résultats soulignent l’idée paradoxale d’un CPE qui, s’il n’est plus perçu comme un surveillant général, n’en reste pas moins identifié comme l’expert de l’ordre malgré la reconnaissance d’une évolution du métier, notamment sur le suivi des élèves ou le pilotage de l’équipe vie scolaire. Les définitions des métiers se rejoignent peu ou prou mais la projection sur le terrain professionnel donne à voir un travail conjoint, soit peu partagé, soit peu envisagé.


En savoir plus

  • Juin 2020 - EAN 9782200933104
  • Prix au numéro 25 € - Armand Colin - 300 pages
  • Acheter le numéro